Simulant de régolithe

De Wiki FOSM
Révision datée du 20 décembre 2020 à 00:08 par Florent.d (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Durant le projet Marsproof, nous nous sommes rendu compte que si nous ne pouvions pas obtenir du régolithe (sol) Martien nous ne pourrions jamais tester nos futures briques.

Comment pouvons nous créer un simulant de régolithe martien ici sur notre bonne vielle Terre car malheureusement, nous ne sommes ni un milliardaire issu d'internet ni même la Nasa. Donc, démarrer une entreprise de fusées , faire voler un robot sur Mars et collecter des échantillons n'était pas une option.

Il est vendu sur internet des échantillons de sable qui sont apparemment un «analogue spectral» assez proche de celui de Mars. Mais au prix de 20 à 60€ du kilogramme, sans même compter les frais de port depuis le Texas... Nous avions ainsi besoin d'un moyen de fabriquer un simulant bon marché et à partir d'ingrédients locaux. D'abord, il a fallu la recette.

Tous ces étonnants rovers que la NASA envoie sur Mars, comme Curiosity disposent tous d'instruments pour analyser la composition du sol de Mars. Bien sûr, les rovers et les fusées et tout ce matériel sont géniaux. Mais vous savez ce qui rend la NASA vraiment cool? Comment ils partagent ce qu'ils apprennent. Comme leur analyse du sol de Mars ! Les résultats ressemblent à ceci :

Crédit : NASA / JPL-Caltech / Université de Guelph


Ainsi en comparant les compositions chimiques de ces données nous avons pu trouver un matériau très facilement accessible et ressemblant fortement au régolithe. Il s'agit de la Pouzzolane que l'on peut trouver dans tous les magasins de bricolage et de jardinage.


Voici une comparaison de plusieurs Pouzzolane française ainsi que des simulants de la Nasa MMS-1 et 2 :

Tableau comparatif Pouzzolane.png

Le plus gros problème, c'est qu'en jardinerie on ne peut acheter de la pouzzolane en gros grains (environ 2-3cm de diamètre). Et il faut savoir que le régolithe a des grains plutôt de l'ordre de moins de 0.1mm, une sorte de farine très fine.

Mortier.jpg



Donc la technique que nous avons tout d'abord essayé, a été d'essayer d'écraser les petits cailloux pour en faire de la poudre grâce à un mortier et pilon que l'on voit sur la photo. Puis pour ne garder que les plus petits grains nous l'avons passé dans un tamis à farine.

La technique fonctionnait mais nous avons réalisé que écraser de la caillasse c'était long et fastidieux (aïe les ampoules aux mains). Voici une vidéo du procédé de tamisage : https://youtu.be/7mwaG1St1uI

Nous nous sommes ensuite rendu compte que nous avions 30 litres de pouzzolane et qu'il suffisait de tamiser tout ça pour en extraire les plus petites particules, nous avons grâce à ce procédé réussi à récupérer 2,3kg de simulant de régolithe.